Vaut-il mieux....?

Faire les bons choix pour les générations futures

Archives des médias du mois précédents

 

Mars 2013, document : Les Moissons du futur

Moissons du Futur - Marie-Monique RobinPlaidoyer pour une agriculture durable débarrassée de l'industrie chimique (pesticides, engrais) et des semenciers (hybrides standardisés, OGM), adaptée aux conditions locales, créatrice d'emplois et de fierté du travail accompli.

Démonstrations de retours à une production saine, simple, locale, loin des monocultures intensives qui appauvrissent les sols et les agriculteurs ; des exemples de l'efficacité des petites exploitations et des dangers des initiatives à grande échelle (telle AGRA financée par la fondation B&M. Gates) qui proposent des solutions standardisées, dévaluent les savoir-faire locaux en affaiblissant la souveraineté des pays "aidés".

Marie-Monique Robin y développe les éléments présentés dans son documentaire éponyme diffusé sur Arte en octobre 2012 ; elle a déjà commis "Le Monde selon Monsanto" et "Notre poison quotidien".

Le livre Les Moissons du futur est co-édité par La Découverte et Arte éditions.

Mars 2012, essai : Adieu à la croissance

Adieu à la croisance - Jean GadreyOu comment se débarasser du culte de la croissance du PIB pour bâtir le monde du prochain siècle. Le bien-vivre durable nécessite de se défaire du capitalisme effréné qui pousse au toujours plus-avoir, de ne plus se laisser leurrer par la "croissance verte" et évoluer vers une société soutenable. Et si la croissance n'était pas la solution mais le problème ?

Ce livre propose des pistes pour concilier démocratie et partage équitable des ressources dans la recherche d'une sobriété, pour s'accorder sur la distinction de l'utile du futile. Une prévision de l'évolution de l'emploi et sa nouvelle répartition entre les secteurs en baisse (finance, publicité, marketing, transports) et en hausse (agriculture, recyclage, récupération) fait l'objet d'une synthèse (pp.115-117). Bref, du concret, du tangible au-delà des idées directrices.

Collaborateur régulier du mensuel Alternatives économiques, Jean Gadrey est par ailleurs membre du conseil scientifique d'ATTAC.

Le livre Adieu à la croissance est édité par les éditions Les Petits matins.

Janvier 2012, autobiographie : Dans les forêts de Sibérie

Dans les forêts de Sibérie - Sylvain TessonUn cabane en bois de 9 m² pour s'abriter de l'hiver du lac Baïkal, il faut avoir envie d'un peu de solitude... Sylvain Tesson :,"Assez tôt, j'ai compris que je n'allais pas pouvoir faire grand-chose pour changer le monde. Je me suis alors promis de m'installer quelque temps, seul, dans une cabane. Dans les forêts de Sibérie".

Une cure alcoolisée certes, mais également de nature brute et rude pour une longue séance de réflexion sur le cours de l'humanité. Cela fait un livre qui raconte comment rien ne se passe sinon le temps et l'hiver qui s'installe puis cède devant le printemps. Ah, si quelques autochtones, rudes eux aussi et tout à fait russes dans leur capacité d'improvisation catalysée à la vodka. Et autant de livres d'un éclectisme savant. Quel luxe de s'offrir une telle retraite ...

Le livre Dans les forêts de Sibérie est édité par Gallimard ; il a été distingué par le prix Médicis essai.

Mars 2011, roman : L'assassinat d'Yvon Toussaint

Assassinat Yvon ToussaintOu comment une homonymie impromptue débouche sur une passionnante visite à l'intérieur de la société haïtienne. Yvon Toussaint, l'auteur -ancien journaliste belge- découvre en 2008 qu'un autre Yvon Toussaint, homme politique et médecin haïtien, a été assassiné en 1999. Quelques coïncidences plus loin, le journaliste retraité décide d'enquêter sur ce crime probablement politique.

L'auteur remonte le fil depuis la communauté haïtienne de Bruxelles via les États-Unis et se confronte à toutes les couches de la société de l'île, depuis les politiciens de la capitale jusqu'aux habitants du village natal d'Yvon, Mirebalais, au coeur d'Haïti. Comment extraire la vérité de toutes ces rencontres, identifier le coupable et le commanditaire ? Trop de candidats, du président aux laboratoires pharmaceutiques, trop de versions des maîtresses, des adeptes du vaudou, des bandits de tout poil.

N'espérez pas les connaître à la fin de ce roman envoûtant où vous ressentirez à quel point il sera long et complexe pour Haïti de sortir de la misère, amplifiée depuis la rédaction de ce livre par le tremblement de terre de janvier 2010.

Le livre L'assassinat d'Yvon Toussaint est édité par la Librairie Arthème Fayard.

Décembre 2010, anthropologie : Comment nous sommes devenus moraux

Comment nous sommes devenus moraux - livre de Nicolas BaumardSon sous-titre "Une histoire naturelle du bien et du mal", rappelle l'axe suivant lequel de nombreuses religions organisent le jugement des actions humaines. En vain puisque l'homme a une disposition naturelle à juger et se comporter moralement en se laissant guider par l'équité comme le confirme cette brillante synthèse de Nicolas Baumard.

Il nous balance savamment voire académiquement entre contractualisme et utilitarisme pour nous convaincre de la pertinence d'un théorie mutualiste et se réfère, entre aures, à Kropotkine, le "frère" d'Élisée Reclus (voir notre livre du mois de Novembre 2010). "La morale vise précisément à concilier l'intérêt individuel et la nécessité de s'associer. L"'insociable sociabilité" de l'homme n'a donc plus rien de paradoxal. D'une part, la morale est dans l'intérêt des individus. D'autre part elle obéit à la logique de l'équité".

Vous l'aurez compris, même classé "grand public" ce livre ne fait pas dans la vulgarisation ; sa lecture demande disponibilité et concentration! Mais quel plaisir de renforcer cette intuition que l'équité est naturelle et ne saurait procéder de l'autorité de religions ou philosophies.

Le livre Comment nous sommes devenus moraux est distribué par les éditions Odile Jacob.

Novembre 2010, biographie : Élisée Reclus

Après la démocratie - Emmanuel ToddLa vie de ce géographe anarchiste, écologiste avant l'heure, se lit comme une épopée magnifiquement brossée par Jean-Didier Vincent. Fils d'un pasteur, Il doit d'abord se libérer du protestantisme rigoureux de son enfance, devenir athée avant "d'entrer" en anarchie. Son engagement dans le Commune de Paris lui vaut de graves ennuis; il échappe de peu à la déportation mais doit s'exiler en Suisse où il entreprend sa Nouvelle Géographie universelle à la fois son grand oeuvre et son gagne-pain. Il lui faudra parcourir l'Europe et des continents plus lointains : 'Amérique du Nord et du Sud, Asie mineure et l'Afrique où il se passionnera pour la dimension sociale. Il devra se contenter d'envier de loin la Sierra Nevada de Santa Marta (Colombie) et son rêve d'utopie.

A coté de cette oeuvre il continue de militer et retrouve en Suisse Gustave Courbet, Bakounine avec qui il collaborera et son "frère" Kropotkine (qui l'aidera pour le tome sur la Russie). Dans les années 1880, Élisée approuve la "propagande par le fait" autrement dit la violence comme moyen d'action puis s'en écarte devant les outranciers massacres de certains. Son ultime oeuvre, symbole de sa démarche sera "L'Homme et la Terre" rédigé alors qu'il travaille à l'Université Nouvelle de Bruxelles :

"C’est l’observation de la Terre qui nous explique les événements de l’Histoire, et celle-ci nous ramène à son tour vers une étude plus approfondie de la planète, vers une solidarité plus consciente de notre individu, à la fois si petit et si grand avec l’immense univers" (préface).

Le livre Élisée Reclus est distribué par les éditions Robert Laffont. Il s'est vu décerné le Prix Femina - Essai.

Septembre 2010 essai autobiographique : Éloge du carburateur

Après la démocratie - Emmanuel ToddUn intellectuel ne supporte plus l'inutilité ressentie de son travail (lobbyiste à Washington), se reconvertit dans la réparation des motos et commet cet Essai sur le sens et la valeur du travail.

L'analyse de Matthew B. Crawford sur la déshumanisation du travail en général et la déconsidération du travail manuel est réjouissante en cette période post-crise.

Il vise également l'hyper-consommation qui nous fait remplacer nos appareils au premier signe de faiblesse voire simplement quand la batterie est usée: "Ce que les gens ordinaires fabriquaient hier, aujourd'hui, ils l'achètent ; et ce qu'ils réparaient eux-mêmes, ils le remplacent intégralement."

Il éreinte les managers contemporains dont le comportement d'évitement des responsabilités aboutit à "abandonner la gestion des détails à la base et d'accumuler la reconnaissance du mérite au sommet", reconnaissance à la fois intellectuelle et pécuniaire, s'entend! Et se gausse des débutants bombardés "consultants" alors que "la véritable créativité est le sous-produit d'un type de maîtrise qui ne s'obtient qu'au terme de longues années de pratique".

En bref, une lecture réjouissante même pour les pas doués du travail manuel.

Le livre Éloge du carburateur est distribué par les éditions La Découverte.

Avril 2010, essai : Après la démocratie

Après la démocratie - Emmanuel ToddSur quels éléments doit-on rester optimiste pour l'évolution de la société française? Comment contrecarrer la mise en panne de l'ascenseur social au profit de deux oligarchies échangistes: celle des chefs d'entreprise qui se serrent les coudes pour garder le contrôle des plus importantes entreprises et cumuler les sinécures associées (jetons de présence dans les conseils d'administration, retraite chapeau, ...) entre quelques uns. Celle des politiques qui se gardent de les contrarier dans la ponction de plus en plus grandes des dividendes, des primes et autres bonus qui sont versés quels que soient les résultats, au détriment de la capacité d'investissement et, bien sûr, de la rémunération de la grande masse des employés. Et qui, au contraire, réduisent continûment les prélèvements sur les bénéfices et les charges sociales au détriment de l'État désormais constamment impécunieux. Emmanuel Todd analyse brillament cette évolution au prisme un peu obsessionnel de la disparition de la pratique religieuse de masse et de la régression de l'efficacité de l'éducation et espère que la Communauté Européenne saura oser le protectionnisme aux frontières de l'Europe pour freiner le rouleau compresseur de la globalisation.

Le livre Après la démocratie est distribué par les éditions Gallimard.

Février 2010, roman : Honecker 21

Honnecker 21 - Jean-Yves CendreyEn contrepoint de la position solide de Marie N'Diaye face à la stupide excommunication d'Éric Raoult, un ouvrage de son mari, Jean-Yves Cendrey, lui aussi exilé à Berlin. Un héros bien ordinaire, Matthias Honecker -sans rapport avec l'ancien dictateur est-allemand-, cadre moyen dans une entreprise en recherche frénétique de profit à défaut de tout autre stratégie - l'entreprise moyenne du XXIe siècle en quelque sorte-, où il se laisse vivre.

Bousculé par sa femme et par son chef, il va refuser de jouer plus avant le jeu convenu sur tous les plans: professionnel, familial, relationnel. Honecker est maladroit, malchanceux et va, semble-t-il, au devant des ennuis. Il choisit de ne pas d'affronter les contraintes de notre société libérale et s'en laisse glisser.

 

Le livre Honnecker 21 est distribué par les Éditions Actes Sud.

Janvier 2010, essai : Storytelling - La machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits

Ou comment les politiques et les dirigeants d'entreprise s'en remettent à des communicants pour romancer, réinventer la vérite pour mieux la travestir et enterrer les vrais débats sous des affirmations. La vaine attente - Nadeem Aslam

L'absence de stratégie avouables des uns comme des autres qui ne pensent qu'à leur prochaine ré-élection en soignant leur clientèle soit d'actionnaires soit de financeurs de leur campagnes les conduit à ne présenter que des solutions, rarement les problèmes auxquelles elles répondent et jamais les alternatives ni les motivations de leur choix. Pour combler ce vide intervient « le nouvel ordre narratif » qui impose les mythes et les symboles en tant que références, loin devant les faits qui, comme chacun sait, sont têtus et ne se laissent pas facilement maquiller.

Les exemples sur lesquels s'appuie l'auteur, Christian Salmon, sont en grande partie américains notamment de l'entourage de Georges W. Bush

 

Le livre Storytelling est distribué par les Éditions La Découverte.

Décembre 2009, roman : La Vaine attente

Ceux qui ont lu L'Attentat de Yasmina Khadra, commenceront ce livre en se disant "la même démarche mais en Afghanistan". Oui et non; oui, nous sommes très loin d'un récit manichéiste mais non, l'onirique se mélange à l'inventivité et donne à ce roman de Nadeem Aslam une dimension poétique inattendue. La vaine attente - Nadeem Aslam

L'oppression est ressentie à travers l'occultation progressive des manifestations de l'art sous toutes ses formes: sculpture, écriture, peinture, parfumerie, musique, horticulture. En fil rouge, le long combat intérieur d'un jeune émule des talibans dont l'endoctrinement vacille contre tous ces plaisirs, contre la raison, contre l'ébauche d'une attirance.

A côté de ces personnages improbables qui sont le cœur du récit, des ombres dures nous ramènent à la réalité des seigneurs de la guerre, des agents secrets, des coups tordus, de la brutalité gratuite, des arrangements entre alliés d'un jour sur le dos d'un peuple fatigué et d'un pays en proie au chaos.

Un tout petit zeste d'optimisme, peut-être un reste d'espoir dans ce second roman traduit en français après La Cité des amants perdus.

Le livre La Vaine attente est distribué par les Éditions du Seuil.

Novembre 2009, essai : Au temps des catastrophes

Le livre d'Isabelle Stengers ne se content pas de dénoncer l'incapacité de nos dirigeants à prendre rapidement les mesures qu'imposent le réchauffement climatique, notamment au nom de la nécessaire croissance. Au temps des catastrophes - Isabelle Stengers

Comme le laisse entendre son sous-titre "Résister à la barbarie qui vient"cet ouvrage nous encourage à résister à la lâcheté qui nous fait dire: "Il faut bien, nous n'avons pas le choix".

Elle appelle à se méfier de l'avis des spécialistes, experts et scientifiques qui se compromettent trop fréquemment activement ou passivement. L'illustration actuelle la plus parlante est le débat sur les nanotechnologies où de nombreux scientifiques mélangent nano-objets (poudres ultra-fines, nanotubes) dont les risques ont déjà été identifiés par l'INRS (dossier nanomatériaux) et nanotechnologies (électroniques, optiques, etc.) qui ne peuvent attenter qu'à notre vie privée mais pas à notre santé. Ces scientifiques nous poussent "à passer d'une économie de la connaissance à une économie de la promesse"; ils "promettent [...] monts et merveilles [...] et les industriels comme les pouvoirs publics suivent dans une ronde obscène où l'on ne sait plus qui croit, qui est dupe, qui manipule".

L'auteure est philosophe des sciences à l'Université Libre de Bruxelles.

Le livre Au temps des catastrophes est distribué par les Éditions La Découverte.

Octobre 2009, essai : La trahison des économistes

Alors que les ravages de la vague ultra-libérale continue de peser sur l'économie réelle, le monde de la finance repart vers de nouvelles aventures sans risque, pour lui, requinqué avec l'argent des Etats et déjà quasiment amnistié. La trahison des économistes - Jean-Luc Gréau

Dans ce livre, Jean-Luc Gréau part en guerre contre la "vulgate néo-libérale" incarnée par le modèle anglo-américain qui a bien perdu de sa superbe (le modèle, pas les profits de Wall Street!) mais reste soutenu par beaucoup d'économistes et de gouvernants. Cet ouvrage se termine par un vibrant plaidoyer pour une Europe forte, fière de ses valeurs de justice sociale mais, jusqu'à présent, si molle à les faire respecter. Il recommande aux Européens de cultiver le savoir (sciences, culture) plutôt que le savoir-faire (langues, informatique), nous rappelle la déclaration de Philadelphie de 1944: "le développement des échanges commerciaux ne doit pas porter atteinte aux conditions de vie et de travail des populations concernés" qui nous ouvre la porte à de vigoureuses mesures contre les pays exploitant leur main d'oeuvre pour mieux nous indonder de marchandises à coût bradé.

Et l'auteur n'oublie pas de conclure sur la nécessaire indépendance énergétique et alimentaire associée à l'action écologique.

Le livre La trahison des économistes est distribué par les Éditions Gallimard.

Juin 2009, roman : Contre la barbarie

Un témoignage exceptionnel de clairvoyance d'un contemporain de la résistible ascension d'Adolf Hitler et du nazisme dans l'Allemagne de l'Entre-deux-guerres sous forme d'un recueil de courts articles et textes de conférences.

S'acheter une vie - Zygmunt BaumannDes analyses limpides, sans équivoque aucune, sur l'accumulation des petites et grandes lâchetés des intellectuels, des politiques et citoyens allemands, sarrois puis autrichiens et de l'inaction des démocraties, France en tête qui ont permises la prise de pouvoir puis la marche vers la Seconde Guerre mondiale.

Comme nombre des démocrates de gauche de l'époque, Klaus Mann a du mal à décrypter le jeu de Staline. En arrière-plan une tristesse puis une douleur sourde devant son impuissance et celles d'une poignée d'intellectuels intègres à détourner leur pays de sa course vers l'abîme dans laquelle il allait entraîner l'Europe.

Le livre Contre la barbarie est distribué par les Éditions Phébus.

Avril 2009, essai : S'acheter une vie

L'auteur, Zygmunt Bauman, est un sociologue anglais d'origine polonaise. Dans ce livre, l'auteur décortique tous les mécanismes qui pousse l'humanité sur la pente de la surconsommation.

S'acheter une vie - Zygmunt BaumannUne citation sur l'abus de publicité explicite et implicite: « En plus d'être une économie de l'excès et du déchet, le consumérisme est aussi [..] une économie de la tromperie. Il parie sur l'irrationalité des consommateurs et non sur leurs évaluations motivées et pondérées. »

Il introduit le néologisme adiaphorisation pour désigner l'abandon de toute éthique par des pans entiers des élites économiques et politiques de la société et souligne la course à l'éphémère, incarné par la dictature des modes.

« [...] une société de consommation ne peut être qu'une société de l'excès et de la débauche -et par la même de la redondance et du déchet prodigue. »

Cette ouvrage se termine sur une analyse de la corrélation entre consommation effrénée et répression forcenée de l'Underclass rassemblant tout ceux qui, ne pouvant suivre la course à la consommation "à la régulière", tombent dans la délinquance voire simplement s'installent en marge (sans téléphone portable, on devient suspect...).

Le livre S'acheter une vie est distribué par les Éditions Jacqueline Chambon.

Mars 2009, roman : Le Tigre blanc

Retour vers la terrible réalité des pays en voie de développement. Cette fois l'Inde avec ses terribles contrastes, son système féodal, ses castes et ses fusées vers la Lune

Le tigre blanc - Aravind AdigaAravind Adiga nous compte, sous le prétexte de lettres au premier ministre chinois, la vie de l'opportuniste Balram - l'incarnation du tigre blanc - natif d'une des plus basses castes qui devient un entrepreneur respecté à coup de mensonge, de mépris, de cruauté et de corruption.

Cette trame dévoile l'épouvantable condition des indiens miséreux sous la coupe d'employeurs ou de féodaux sans pitié et sans limite dans l'exploitation de leurs congénères de condition inférieure, rélégués au rang d'esclaves. Terrible, vertigineux dans la puanteur et pourtant, il est difficile d'interrompre la lecture prenante de ce roman au style alerte rythmé d'un humour désabusé.

Le livre Le Tigre blanc, distribué par les Éditions Buchet-Chastel, a obtenu le Booker Prize 2008.

Février 2009, essai: La Crise, des subprimes au séisme financier planétaire

Ce mois-ci un peu d'actualité avec un livre assez pédagogique sur les mécanismes de la crise financière en cours qui met fin à deux décennies de libéralisme et de dé-régulation financière débridés.

La Crise - Paul JORIONCe livre met au clair les nombreux mécanismes échafaudés par les financiers de Wall Street et de la City pour s'enrichir au dépens de la planète entière avec un minimum de risque pour eux-même comme en témoigne les actuels débats autour des rémunérations et des primes des patrons des banques et des "traders". On se rend compte que, autant sophistiqués ou tordus qu'ils soient, la plupart de ces mécanismes ne fonctionnent bien que tant que les cours des actions et de l'immobilier montent...

Parfois un peu savant mais sans plus, ce document a l'avantage d'être écrit de l'intérieur puisque l'auteur, Paul JORION, a travaillé ces dernières années dans des institutions bancaires américaines en tant que spécialiste de la formation des prix.

Le livre La Crise... est distribué par les Éditions Fayard.

Décembre 2008, disque: Tu vas pas mourir de rire

D'aucuns trouveront cet album sombre, à l'image de sa pochette. Le groupe Mickey 3D y parle de la guerre, de la pollution, du racisme. C'est pas du neuf? Normal, ce site n'est pas là pour faire la promo dont se charge si bien nos télés; par contre une journée de grève à Radio-France permet de se remémorer des musiques qu'on a laissé passer.

Mickey-3D - Tu vas pas mourir de rireIl est très pessimiste comme son titre phare, "Respire" aux faux airs de ritournelle mais des paroles terribles: " Ils te diront: comment tu as pu laisser faire ça? / Tu auras beau te défendre, leur expliquer tout bas / Ce n'est pas ma faute à moi, c'est la faute aux anciens" qui nous mettent au défi d'empêcher l'inexorable comportement suicidaire de l'humanité.

Il a décroché le prix Constantin en 2003 et 3 Victoires de la musique en 2004.

Le CD Tu vas pas mourir de rire est distribué par Virgin Records.

Novembre 2008, roman : Le Dernier livre de Sergi Pàmies

Le Dernier livre de Sergi Pàmies - Actes SudTitre insolite puisque l'auteur, Sergi Pàmies, un espagnol né en France qui écrit en catalan, continue à produire sans relâche.

Qualification hasardeuse, roman, alors qu'il s'agit d'un recueil de nouvelles reliées entre elles par un fil très lâche.

A l'exemple de ce personnage qui est le seul à ne ressembler à personne mais qui, du coup, voudrait ressembler à quelqu'un, ces nouvelles sont plus fantastiques les unes que les autres, en dépit du bon sens, mais pourtant si réelles, si émouvantes, si questionnantes et on finirait par les trouvez drôles.... Si ce n'était cet homme qui a le pouvoir de faire mourir les musiciens en les écoutant. A déguster!

Le Dernier livre de Sergi Pàmies est publié aux éditions Jacqueline Chambon / Actes Sud.

Juin 2008, roman: Le Livre de la Jamaïque

Un auteur américain atypique, amoureux de la Jamaïque et de ses Marrons, descendants des esclaves révoltés contre les britanniques puis affranchis qui ont créé leur propre monde au coeur de l'île dans le "Pays Cockpit".

Le Livre de la Jamaïque - Russell BanksComme dans beaucoup de ses oeuvres, Russell Banks s'intéresse aux gens simples dans un roman un peu policier qui implique Errol Flyn qui habita l'île dans les années 50. Son projet contrarié, s'installer quelques temps près de Montego Bay, devient une aventure complexe où l'on se trouve rapidement sans repère.

L'auteur est membre du Parlement International des écrivains dont il a été le président.

Le Livre de la Jamaïque est publié par les éditions Actes Sud. Il est également disponible en 10/18 'Domaine étranger"

Mai 2008, roman: Le Rivage des Syrtes

Le décès de Julien Gracq aura permis de (re)découvrir son oeuvre insolite, à la limite du fantastique. Une écriture envoûtante, élégante, insidieuse.

Le Rivége des Syrtes - Julien Gracq - éditions J.CortiCe roman de pure littérature décrit l'attente douloureuse du moment où va se réaliser l'inévitable conflit, annonçant la fin d'une civilisation.

La publication du Rivage des Syrtes a été l'occasion pour Julien Gracq de refuser le Prix Goncourt (1951) comme annoncé l'année précédente dans "La Littérature à l'estomac".

Le Rivage des Syrtes est publié aux éditions José Corti.

 

Avril 2008, roman : Le Cortège des ombres

Un livre étrange d'abord par sa chronologie: bien qu'écrit en 1966-68, il n'est publié que début 2008 par la volonté de son auteur, Julián Ríos.

Cortège des ombres - Julian Rios - ed. TristramL'atmosphère souvent pesante est-elle le reflet des dernières années du franquisme? Ce recueil de 9 nouvelles de la même veine fantastique, à la fois indépendantes et liées, semblables et renouvelées, dépeint Tamoga, une ville imaginaire de sa région de naissance, la côte ouest de la Galice près de la frontière avec le Portugal.

 

Le Cortège des ombres est publié en français par les éditions Tristram.

Mars 2008, film : la 11ème heure

L'acteur américain Leonardo DiCaprio a produit un film décrivant l'état alarmant de l'écosystème Terre: la 11ème heure, le dernier virage.

Ce film devrait être sous peu (voir sur le site du film) disponible en téléchargement et vidéo à la demande via Internet; dans la démarche de l'auteur il s'agit de ne pas gâcher des ressources énergétiques supplémentaires pour réaliser des copies et le distribuer en salle.

 

 

Février 2008, livre : Thalès-le-fou

Une dénonciation virtuose du pillage de l'Afrique par ses politiciens rapaces qui ne laissent aux démunis comme seul espoir que l'immigration sur les "pirogues corbillards".

Très belle écriture en un français habilement africanisé, un humour savamment dosé, que son auteur, Sémou Mama Diop, met au service d'un fond sans concession envers les élites politiques et religieuses corrompues. Il y encourage le peuple figé dans l'immobilisme à sortir du jeu désolant dans lequel l'Afrique semble maudite, condamnée à mourir à petit feu.

Ce roman est édité par l'Harmattan dans la collection Encres noires.
Le site web de l'auteur: www.semoumamadiop.com.

 

Janvier 2008, nouvelles : Hommes, bois, abeilles

Un peu de nostalgie d'une vie rude en communion avec la nature dans le Haut-Adige (région du nord de l'Italie, frontalière avec l'Autriche et cadre de batailles effroyables entre 1915 et 1917).

Son auteur, Mario Rigoni Stern, natif de cette région, a connu les sanglants combats de la Seconde guerre mondiale, d'abord comme combattant en France, Grèce, Albanie et Russie puis comme prisonnier de guerre des Allemands, après l'armistice de Cassibile en septembre 1943 entre l'Italie et les Alliés. Il s'évadera et, comme d'autres prisonniers, rentrera chez lui à pied à partir de la Prusse Orientale (région de Königsberg - aujourd'hui Kaliningrad); épisode raconté dans Sentiers sous la neige.

Il a alterné dans son oeuvre les romans bucoliques comme La Chasse au coq de bruyère, Le Vin de la vie et les récits de guerre dont Le Sergent dans la neige, La Dernière partie de cartes, et mélangent les genres dans Les Saisons de Giacomo et Histoire de Tönle.

Ses romans sont disponibles aux éditions La Fosse aux Ours et pour certains en poche.

Décembre 2007, disque: Carnets de bord

Restons à distance prudente de l'actualité (octobre 2004) pour déguster le disque Carnets de bord, de Bernard Lavilliers. Cette fois encore son inspiration musicale est latino, plus précisément teintée de couleurs brésilienne et jamaïquaine, et des mélanges enivrants avec les voix de Cesaria Evora, Tiken Jah Fakoly, Rita Araujo de Macedo.

Un titre aux paroles glaçantes: État des lieux dépeint les conséquences de la mondialisation libérale; son refrain
"Cassés de l'est - stressés de l'ouest /Rusés du nord - usés du sud".

Disponible chez Universal Music.

Novembre 2007, roman: Nous autres

Loin des prix littéraires et des débauches de nouveautés poussées à force marketing, une curiosité prémonitoire, Nous Autres, d'Ievgueni Zamiatine. Un auteur dont la constante volonté hérétique fit face aux censures des régime tsariste puis bolchevique.

Ce livre de politique-fiction écrit en 1920, en pleine révolution bolchevique, est une contre-utopie qui inspirera Aldous Huxley (pour le Meilleur des Mondes) et George Orwell (1984). Le narrateur, D-503, constructeur du vaisseau l'"Intégral" entrevoit la nature au-delà du Mur, la frontière d'un monde mécanisé, est tenté par la dissidence animée par I-330 et .......

Une citation: Le monde se développe uniquement en fonction des hérésies, en fonction de ce qui rejette le présent, apparemment inébranlable et infaillible. Seuls les hérétiques découvrent des éléments nouveaux dans les sciences, l'art, la vie sociale. Seuls les hérétiques sont l'éternel ferment de la vie.

La biographie d'Ievgueni Zamiatine sur Wikipedia.
Disponible dans la collection Imaginaire, Gallimard.

N'oubliez d'éteindre votre PC, son écran et votre box en sortant
A propos | Respect de la vie privée | Contactez-nous | Ce site et certaines images sont sous licence Creative Commons BY-SA